Clermont-Savès : présentation

Village isolé dans la campagne, dominant les collines gersoises, avec son église rénovée en 1996-1997, sa salle des fêtes et son château. Clermont-Savès est un havre de paix où il fait bon vivre dans la tranquillité. Le soleil s'y lève Toulousain et s’y couche Gascon. Appartenant au canton de L’Isle Jourdain, le village a intégré la Communauté de  Communes de la Gascogne Toulousaine en 2003. Il est situé à peu près à égale distance de Gimont, Samatan, Mauvezin, Cologne ; très proche de la Haute Garonne et à environ 40 kms de Toulouse. Ce village a vu son nom changer au fil des années : « Clair-Mont » est devenu CLERMONT. Ce nom est dû à sa situation au sommet d’un coteau dominant la vallée de la Save. On y compte environ 400 habitants (INSEE) « clermontois ». Sa population connaît un développement régulier. Essentiellement agricole, on y trouve quelques artisans et des assistantes maternelles. Beaucoup d’habitants travaillent à Toulouse, Auch etc … et se sont installés à Clermont-Savès afin de profiter de son calme et de son bien vivre.

La commune s’étend sur 510 hectares. Située à 5 kms de l’Isle Jourdain, elle dispose d’une emprise sur la zone d’activité de « l’Argente ». Sa salle des fêtes, construite en 1981, est disponible à la location et est utilisée en semaine par des associations sportives. La nouvelle mairie a été érigée en 2000. Il y a eu création de nouveaux lotissements en parfaite harmonie avec l'habitat ancien : en 2006 le Chemin des Pyrénées, et en 2014 les Jardins du Château. La Commune est engagée dans une démarche P.L.U. (Plan Local d'Urbanisme), adopté début 2010, en adéquation avec le SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale).

De son château féodal, après une histoire très mouvementée, une démolition inéluctable et sa reconstruction inachevée en 1788, il ne reste que quelques éléments de maçonnerie réemployés. Depuis, le château est restauré par les propriétaires successifs.